Un bon sommeil est réparateur

Publié le : 29/11/2017 14:44:01
Catégories : Bien dormir information

Un bon sommeil est réparateur 

 

Stress toute la journée, maux de tête, manque de vitalité, fatigue continue, et bien d’autres signes. Leur point commun ? C’est le manque de sommeil.

Le sommeil est une étape cruciale dans la vie des êtres vivants. Pour l’être humain, le sommeil permet au corps et à l’esprit de se reposer. Le corps et les organes qui le constituent en ont le plus besoin. Le sommeil permet de réparer le corps de toutes les fatigues accumulées pendant la journée et de tous les stress moraux. Cependant, beaucoup d’entre nous ont du mal à avoir un sommeil paisible et se réveillent encore plus fatigués que la journée précédente. Un bon sommeil est réparateur et pour avoir un bon sommeil, il n’y a pas de secret. Tout est dans notre mode de vie, le choix de notre matelas et ce qu’on fait le soir avant de s’endormir.

Quelques chiffres de l’Institut du sommeil et de la vigilance

Chaque année, cet Institut avec l’aide de plusieurs partenaires effectue des études sur le sommeil. Le résultat 2016 dont les statistiques ont été effectuées en décembre 2015 révèle des taux assez inquiétants. Le thème était : « Sommeil et Nouvelles Technologies ». Vu que de plus en plus d’adultes, d’adolescents et d’enfants perdent leurs sommeils à cause de l’utilisation massive des nouvelles technologies : télévision, tablettes, téléphone, connexion internet.

Le 18 mars, la journée du sommeil est célébrée et des sensibilisations sont faites. Les chiffres dévoilés en 2016 diminuent par rapport à l’année précédente. En moyenne un français dort 7h05 minutes par nuit en semaine et 8h11 pendant les week-ends. 55% de ceux qui dorment moins de 6 heures sont des hommes et 21% seulement des dormeurs de plus de 8 heures ont entre 18 à 24 ans. 73% des Français se réveillent au moins une fois dans la nuit.

Ce ne sont qu’une partie des statistiques effectuées. Cette même étude montre qu’un tiers des Français souffrent d’au moins un trouble du sommeil. Et ce n’est pas une surprise avec le chamboulement du mode de vie, car la majorité dort à 23 heures pour se réveiller à 6 heures du matin. Les nouvelles technologies y sont pour quelques choses, mais pas uniquement.

Les bienfaits des cycles du sommeil

Selon les experts, il existe entre 3 à 5 cycles du sommeil. Nous sommes obligés de passer par ces cycles pour évacuer la fatigue et retrouver la pêche au réveil.

Le premier cycle est l’endormissement. C’est là où on commence à se relâcher et à s’endormir, mais où on sent le poids de la fatigue de toute la journée. Le second est le sommeil lent léger. Tout notre corps est détendu, mais notre esprit est encore en éveil, car un petit bruit peut encore nous faire réveiller. Il y a ensuite le sommeil profond nommé aussi sommeil lent profond ou sommeil réparateur. C’est l’essentiel des cycles du sommeil. On dort profondément et le corps récupère et sera comme neuf au réveil. Une personne qui ne passe pas ce stade accumulera ses fatigues. Sans le sommeil réparateur, on peut dire que dormir ne sert à rien. Si vous vous réveillez après chaque sommeil lent léger, vous avez un problème qui peut être un trouble ou un problème de matelas. La dernière étape est le sommeil paradoxal, le moment des rêves.

Pourquoi faut-il dormir ?

Le sommeil est un processus normal, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on doit dormir ? Ici on parle de sommeil et non pas le fait de se reposer. Il faut faire la différence en vous référent sur les différentes étapes du sommeil qu’on a vu auparavant.

Si la science de l’étude du sommeil est encore à sa découverte, les scientifiques attestent déjà que le sommeil permet de récupérer physiquement, mais surtout intellectuellement. Le cerveau récupère toutes les données assimilées pendant la journée. C’est en dormant que la mémorisation se met en marche. Et ce n’est pas tout. Chez l’enfant, le sommeil favorise le développement du cerveau au sens littéral du terme. Et c’est ce même sommeil qui aide les enfants dans leur croissance en agissant directement aux hormones de croissance.

Et bien entendu, nous savons tous qu’on doit dormir parce qu’on est fatigué, qu’on ne tient pas plus de deux jours sans dormir sans quoi notre corps nous lâche et notre esprit nous joue des tours. Mais dormir est naturel. Notre horloge interne nous indique qu’on doit dormir lorsque certaines heures sont passées.

Les conséquences d’un manque de sommeil

Que ce soit à cause d’une pathologie du sommeil ou parce que vous vous êtes couchés tard après deux films, que ce soit des nuits successives ou une seule, les conséquences d’un manque de sommeil sont non négligeables. Selon un chercheur, un manque de sommeil en une seule nuit provoque la diminution de la mémoire, car le cerveau ne se repose pas assez. Mais aussi une diminution de la concentration, de la satiété, de l’immunité. Vous êtes plus émotif, votre peau semble plus vieille et vous mangez beaucoup plus que d’habitude. Et le plus grave, vous perdez de la masse cérébrale.

Et imaginez-vous ce qui arrive si vous manquez de sommeil régulièrement. Vous serez un sujet parfait pour une AVC, plusieurs types de cancer, risque de mortalité, etc.

Un bon sommeil est réparateur : les conseils

Pour que votre sommeil vous soit bénéfique, suivez ces quelques conseils.

-avant tout, choisissez un bon matelas. Même si vous êtes vidés et que vous dormez comme un ange, avec le mauvais matelas, vous vous réveillerez avec des courbatures. C’est comme si vous n’aviez pas franchi toutes les étapes d’un bon sommeil réparateur.

-mangez léger le soir pour que l’organisme ne travaille pas trop pendant la digestion. Le sommeil sera plus léger. Évitez dans ce cas les aliments gras et les excitants.

-détendez-vous avant de dormir, cela apaise votre corps, mais surtout votre esprit. Prenez un bain chaud, écoutez de la musique douce, etc. Et dormez lorsque vous sentez que c’est le moment : bâillement et autres signes qui alertent.

-couchez-vous idéalement à 20 heures ou 21 au plus tard et maintenez votre heure de coucher pour régler votre horloge interne.

Voilà, vous savez les dangers du manque de sommeil réparateur, les bienfaits de bien dormir et ce qu’il faut faire pour faciliter le sommeil.

Partager ce contenu